10 éléments essentiels qu'un bon centre de massage doit avoir

10 éléments essentiels qu’un bon centre de massage doit avoir

Share Button

Etre massé par un bon masseur c’est bien, mais que doit avoir un bon centre de massage pour vous mettre en confiance et assurer ce moment de bien-être en toute sérénité?

1. L’amabilité

Le sourire sincère j’entends, pas celui qui fait de la publicité pour une célèbre marque de dentifrice et qui vous promet plutôt d’être pris pour un pigeon. En fait, le sourire naturel car la personne qui vous reçoit est simplement ravie de vous accueillir et vous garantie de passer un excellent moment.

2. La propreté

Se faire masser alors que l’on voit passer des cafards passer juste en-dessous la table n’est pas des plus relaxant. Bien que dans la plupart des cas les instituts et centre de soin français sont un peu de meilleur qualité, certains laissent quand même à désirer: poussière s’accumulant sur les meubles, sol gras et huileux, saleté traînant dans les coins, moisissure sur les murs et cuvette des toilettes pas entretenus sont autant d’indices qui doivent vous mettre la puce à l’oreille. Car si l’institut est comme ça, il y a de fortes chances que les draps ne soient pas systématiquement changés entre les soins, voire même, que le masseur/masseuse ne se lave pas les mains entre chaque client.

3. La transparence

Que ce soit un grand institut ou un thérapeute en massage bien-être installé en autoentrepreneur dans une pièce de sa maison, vous devez pouvoir poser des questions sans qu’il n’y ai de gêne dans les réponses. Si vous souhaitez savoir le prix des soins, le temps précis, ce qui est compris et non compris, les diplômes obtenus, la date d’installation, la personne que vous allez voir doit être en mesure de vous fournir des réponses claires et précises.

4. La discrétion

Un professionnel du massage bien-être reste avant tout un interlocuteur privilégié en qui vous pouvez avoir confiance. Avant un soin, il est possible qu’il vous pose un certain nombre de questions pour évaluer les risques potentiels et vérifier qu’il n’y ai pas de contres-indications (grossesse, allergies aux huiles…). Même si le praticien en massage bien-être n’est pas soumis au même titre que les médecins, au secret médical, il est important que ces réponses restent simplement entre vous et lui.

5.Le respect de l’intimité

Le respect de l’intimité se fait aussi bien pendant la prestation, qu’avant et après la prestation. Si le massage se déroule en sous-vêtements, le masseur/masseuse doit vous laisser vous déshabiller et vous installer sans vous regarder. De même, il est important que si le soin se déroule déshabillé, l’endroit doit être discret, protégé par des rideaux par exemple, pour ne pas être exposé à la vue de tous.

6. Le professionnalisme

Les massages c’est la nouvelle lubie de certaines personnes qui pensent, à tort, que c’est un métier facile et avec lequel il est possible de se faire beaucoup d’argent. Si vous faites des massages régulièrement, vous vous apercevrez très vite des différences entre un massage réalisé par quelqu’un de compétent et de passionné, avec quelqu’un qui a d’autres attentes derrières. A vous aussi de vous faire confiance pour les déceler (absence de communication, annonce trouvée sur des sites qui ne sont pas en rapport, pas de déclaration au niveau de l’ursaff…).

7. La réactivité

Comme tout professionnel, un thérapeute en massage bien-être doit être réactif et savoir s’adapter à certaines contraintes qu’il rencontre. Si vous êtes allergique à une huile en particulier, ou si vous ne souhaitez pas que l’on vous masse les pieds car vous ne le supportez pas, vous devez trouver en face de vous quelqu’un susceptible de vous proposer d’autres solutions pour vous combler, même si toutes ne vous conviennent pas. Un masseur à qui vous présentez ces contraintes et qui vous montre la porte en vous disant qu’il ne peut rien faire n’est pas un professionnel qui sait s’adapter.

8. Le temps

Un bon masseur doit pendre le temps. Le temps de vous découvrir, de vous inviter au massage, de vous masser aussi, et de vous laisser récupérer ensuite. Un bon massage est un moment dont on se souvient, et pour lequel il est impossible de se relever tout de suite de la table, de s’habiller en 5 min montre en main, de payer et de sortir 2 minutes après. Il y a parfois des personnes qui ont besoin de 10/15 min pour se remettre de ce moment, et vous ne devez pas être poussé dehors. Je ne parle pas non plus d’arriver avec 25 minutes de retard et de faire votre sieste à la fin de massage, mais ces instituts qui enchaînent 10 massages par jour avec un client toutes les heures sans laisser de temps entre deux rendez-vous,  ne peuvent pas vous procurer tout le bien-être nécessaire.

9. La motivation

Le point précédent soulève un autre problème, celui de la motivation. Un bon praticien en massage bien-être doit être capable de gérer son emploi du temps afin de ne pas être épuisé et d’offrir à chaque client la même prestation. Attention, le praticien n’en est pas pour autant un surhomme, cela nécessite donc qu’il se connaisse bien et qu’il soit réellement passionné par son métier pour continuer à aborder chaque prestation avec la même motivation. Et cette motivation se verra très souvent par le point 1: l’amabilité.

10. L’écoute

Ce dernier point très important, n’est pourtant que très rarement respecté. Nous parlons bien sûr de la véritable écoute, celle qui suscite l’intérêt et qui donne des informations. Pas le oui oui mécanique qui se veut simplement poli. Si vous avez la sensation de ne pas être entendu ou écouté (lorsque vous exprimez un souhait par exemple), faites attention. Cela peut traduire une fatigue passagère (n’oublions pas que le praticien n’est pas surhomme), mais c’est aussi souvent un manque d’implication dans son métier ou une anticipation de vos propos.