À la découverte de l’Italie, l’art de vivre à la romaine

Share Button

Cette année, ma destination de voyage s’est arrêtée à Rome. Mon compagnon, fan de son histoire depuis toujours, avait fortement envie d’y mettre les pieds pour voir de ses yeux ces bâtiments maintes fois appris à l’école et dans les livres d’histoire. À vrai dire, je n’étais pas particulièrement emballée par l’idée. J’aime le dépaysement, et m’envoler aussi près signifiait pour moi que je n’allais pas être complètement ailleurs. Cette ville romaine a su me charmer, même si mon avis final est en demi-teinte. Cet article est le premier d’une série que je ferais sur ce voyage. En effet, j’ai pris le parti de ne pas faire Rome trop rapidement, et nous avons préféré prendre plus de jours que les 3/4 jours habituels pour ce type de voyage afin de connaître aussi l’art de la Dolce Vita, et flâner dans les rues alentours.

art de vivre rome italie visite place voyage place

Une de mes petites places préférées de Rome

Rome et son histoire, une ville antique

Rome est avant tout une ville historique! Je ne me ferais pas porte-parole de son histoire, vous trouverez largement sur Internet de quoi rassasier votre curiosité. Mais j’ai envie de vous parler de mes impressions, de mes coups de coeur et de mes coups de gueule! Tout d’abord, nous avons sur conseils de nombre de nos amis à avoir déjà parcouru cette ville, pris le Roma pass pour l’entrée gratuite à certains musées et surtout, le réseau des bus et métro illimité pendant 3 jours. C’est un plan que je vous recommande fortement, même si je trouve à l’instar de Rennes, que les lignes de métro sont un peu courtes pour se rendre d’un point A à un point B (contrairement à Paris par exemple), et les lignes de Bus: un vrai bazar, rien d’indiqué. Donc nous avons marché, et marché, et marché. Et après 9 jours de balade, de bonne nourriture, de gourmandise, de jambon italien et de glaces alléchantes, je suis revenue en ayant perdu 1kg. Alors allez-y, faites-vous péter la panse à Rome, et marchez, vous éliminerez tout!

art de vivre rome italie visite place voyage

Nous avons donc commencé dans notre première journée romaine par un tour au hasard de nos trouvailles, sans plan, juste le temps de nous balader et de sentir l’ambiance. Le temps était couvert mais sans nous en rendre compte, nous avons parcouru un sacré nombre de kilomètres. Il faut dire que Rome est un peu comme une fourmilière, faite de rues alambiquées et d’escaliers… Ah les escaliers et les pavés de Rome, mes jambes en garde des souvenirs. D’ailleurs, c’est une ville à fortement éviter en talons aiguilles (chapeau aux romaines qui en portent, car les pavés sont plus qu’approximatifs)! Et surtout, je suis tombée admirative des touristes en fauteuils roulants, car cette ville n’est clairement pas à leur portée!

La première chose qui m’a frappé à Rome (en dehors des touristes et des guides qui te proposent des visites à tous les pâtés de maison (merci à l’Indonésie pour m’avoir appris à ne pas me faire avoir comme un pigeon)), ce sont les bas-côtés et l’état des rues en général. Lorsque nous sommes français, nous avons l’habitude des terres-pleins bien entretenus, de l’herbe verte et fraichement tondue, des trottoirs propres et larges… Et bien à Rome, c’est tout l’inverse, le piéton n’est pas roi, mais les voitures et les abeilles si! En fait à Rome, tous les bas-côtés et tous les coins d’herbe sont en friche. Avec des fleurs des champs, des pissenlits, des chardons… Tout est laissé là, tel quel. J’ai été plutôt surprise au début, voire un peu dégoûtée (comme une impression de « saleté »), mais finalement je trouve cela beaucoup plus sain que chez nous. 

art de vivre rome italie visite place voyage bas coté friches fleurs

Les fontaines romaines à chaque coin de rue

Au hasard des rues donc (et avant de vous faire l’article consacrée aux grandes visites touristiques #commetoutlemonde ), nous avons déjà remarqué les nombreuses fontaines de Rome. Cette ville accueille de toutes petites fontaines au coeur des rues, d’une place, dans laquelle l’eau qui coule est totalement potable, et que vous pouvez bien sûr utiliser librement dans la journée. L’eau y est bonne en plus, fraiche et sans goût. Bien sûr, c’est sans compter sur les nombreuses fontaines célèbres que compte Rome (comme la fontaine de Trévi par exemple). Mais d’autres au hasard des rues et des jardins sont tout aussi magnifiques!

Fontaine Jardins villa borghese italie rome

Une des fontaines des jardins de la Villa Borghese

L’art de la gastronomie Romaine

Ahhh la nourriture romaine. J’en salivais à l’avance pour trois choses: les pizzas, les glaces et le jambon italien! Mais j’appréhendais beaucoup la gestion du sans gluten ici: l’Italie c’est quand même le pays des pâtes et de la pizza! Comme je ne suis pas une aficionados des pâtes, je n’ai pas vraiment cherché, mais pour les pizzas, dès le premier restaurant j’ai trouvé. Faut dire que pour bien manger, j’ai quand même le nez fin.

art de vivre rome italie visite place voyage pizza sans gluten

Pizza Mozzarella Tomate – Sans gluten – Gluten Free

Je savais qu’il existait des restaurants sans gluten en Italie, car je suis plusieurs comptes instagram de globe-trotteuses sans gluten, mais j’avoue que j’avais regardé ici et là et pas retenu d’adresse en particulier. Comme notre programme changeait tous les jours en fonction de nos humeurs et de la météo, difficile de réserver. Et puis je me suis dit: « Allez, au pire, tu mangeras une salade avec du jambon et le mozza ». Que nenni! J’ai réussi dès le début, en demandant « gluten free » à avoir une pizza totalement sans gluten et totalement avec 2000 kcal la bouchée! Oh my god! Une pizza, fait dans une pizzeria, sans gluten, à Rome quoi ^^. Non mais mes glandes salivaires ont décédé de plaisir! 6 ans, voilà 6 ans que je n’avais pas goûté à une pizza faite main (que je n’avais pas foiré, cela va sans dire)! Plaisir immense….

art de vivre rome italie visite place voyage glace kinder bueno

Cette vilaine glace beaucoup trop gourmande au Kinder Bueno, qui m’a rendue bien malade. Mais c’était quand même trop bon unh ^^ Mais bien trop mauvais… mais trop bon…. mais trop mauvais… 

Pour le reste, jamais eu de soucis (sauf avec de la glace Kinder Bueno-archi-gourmandise-ça-fait-mal-au-ventre ). Nous avons toujours réussi à manger correctement, même avec un coup de coeur pour cette adresse: Koko’s restaurant, des plats et smooties à emporter (ou à manger sur place aussi unh), pas chers, excellents et végétarien, et avec un gérant tout à fait adorable! Le smootie à la mange, un délice!

Sinon bien sûr, je me suis gavée de jambon italien (et on a fait copain-copain avec le boucher), j’ai goûté de la mozzarella comme je n’en mangerais plus dans ma vie (si si, je le sais unh, c’est comme le fromage de chèvre qui n’est pas du Berry, le reste, c’est pas bon unh!). Le pesto au parmesan a un goût si prononcé que j’en ai eu pour la journée. Les marchés regorgent d’artichauts (franchement, je ne savais pas que c’était la mode chez eux. Ils en mettent partout, même en décoration le long des restaurants).

art de vivre rome italie visite place voyage 404 not found cafe

Petit café que je n’ai pas testé mais dont le nom m’a beaucoup amusé! 

art de vivre rome italie visite place voyage dolce vita cafe restaurant

Un jeu de carte, un smootie, une terrasse et du soleil, la belle vie! 

L’art de se garer… à la romaine! 

Quand je vous disais qu’à Rome, la place est aux abeilles et aux voitures, c’est le cas sur leur manière de se garer et de rouler, bien évidemment. Tout d’abord, les feux sont vraiment longs pour les piétons, et si vous ne vous rangez pas, ils peuvent vous frôler sans scrupules. La règle à Rome en tant que piéton est: impose toi, si non tu ne passeras jamais! Après les peurs des premiers jours, on s’y fait très vite! Mais ce qui m’a plus amusée, est leur art de se garer. Bon j’avoue, je n’habite pas Paris, et peut-être que dans la capitale, c’est aussi courant. Mais là, sérieux… Je vous laisse voir ça en images. ;)

art de vivre rome italie visite place voyage voiture garé sur trottoire

 » Y a pas assez de place sur la route? C’est pas grave, je prends le trottoir! « 

art de vivre rome italie visite place voyage voiture mal garée

L’art d’optimiser chaque centimètre de place! 

Les rues et les quartiers romains

Sur une semaine, nous avons découpé nos visites par quartiers. Et j’ai trouvé que c’était chouette car ils n’avaient pas du tout la même ambiance! Je vous donnerais plus en détails certains quartiers mais sachez que je n’ai pas spécialement aimé le quartier autour du Vatican, que j’ai bien aimé Ostiense même si ça a l’air tout pourri, et que le Rome antique est quand même super chouette. Alors voici un florilège de petites choses à la romaine.

art de vivre rome italie visite place voyage radio londres

art de vivre rome italie visite place voyage rue