Comment reconnaître l’ intolérance au gluten?

Share Button

Les médecins estiment qu’une personne sur cent serait intolérante au gluten. Ces maladies, intolérance ou allergie, présentent à peu près toutes les mêmes symptômes qu’il est important de repérer pour savoir si vous, ou l’un de vos proche est susceptible d’être concerné.

Les symptômes immédiats

  1. Votre niveau d’énergie: Faites attention au niveau de votre énergie avant et après avoir mangé des aliments contenant du gluten. Parfois, vous pouvez avoir un bref excès de fatigue après un repas en contenant, car votre corps peine à digérer ce que vous venez de lui donner.

  2. Votre état émotionnel général: De même, observez votre état mental et émotionnel après avoir mangé du blé ou toute autre produit en contenant. Beaucoup de personnes souffrant d’intolérance au gluten se plaignent d’irritabilité ou de “brouillard intellectuel” après avoir mangé.

  3. Vos douleurs chroniques: Remarquez si certains maux de tête surviennent après avoir mangé (de 30 min à 1 heure après le repas).

  4. L’engourdissement: Observez si des changements dans vos extrémités apparaissent (fourmillements, engourdissements, picotements dans les bras et/ou les jambes).

  5. Votre système digestif: Bien sûr, il est important de surveiller tous changements dans votre digestion: ballonnement, diarrhée, constipation, douleur stomacale ou intestinale…

  6. Votre peau: Notifier si vous voyez apparaître des plaques, des rougeurs ou de l’eczéma. Tous ces symptômes sont susceptibles de traduire une réaction de votre corps à ce qu’il vient d’ingérer.

Les symptômes à long terme

  1. Votre poids: tout changement de poids important est à souligner. Les intolérants au gluten ont tendance à perdre rapidement du poids.

  2. Votre état émotionnel général: Il a souvent été observé des changements majeurs à long terme chez les personnes allergiques ou intolérantes non soignées ou diagnostiquées, comme des fluctuations d’humeur ou de la dépression.

  3. Vos cycles hormonaux: Pour les femmes, vous pouvez également inscrire de façon détaillée les dates de vos cycles, pour voir si des différences ou des éléments peuvent être mis en correspondance avec la prise de gluten.

Pour toutes ces observations, le mieux est de tenir un journal de bord, sur lequel vous notez le repas que vous venez de prendre et les réactions observées. Ce journal peut-être tenu pendant un ou plusieurs mois, afin d’avoir un certain recul nécessaire pour préciser le diagnostic.

Suite à ces observations, si vous avez un doute, le mieux est de prendre rendez-vous avec votre médecin afin qu’il puisse effectuer les tests pour la maladie coeliaque et l’allergie au gluten. Si les deux tests sont négatifs et que vous pensez être sensible au gluten, vous pouvez essayer d’éliminer petit à petit tous les aliments en contenant. Tenez ensuite ce régime pendant 2 à 4 semaines et observez les résultats. Il n’y a qu’en testant pour vous, et votre corps que vous pourrez savoir. Ce qui fonctionne chez quelqu’un peut ne pas fonctionner chez vous et vice-versa. Cependant, rappelons quelques règles essentielles:

  • Ne jamais se lancer dans ce type de régime sans consulter votre médecin.
  • Ne jamais donner ce type de régime alimentaire à votre enfant sans consulter un pédiatre.
  • Tous ces conseils sont à titre indicatifs et ne remplacent pas un avis médical.

Source: Texte inspiré de ce site