Etiquettes: reconnaître un aliment contenant du Gluten

Etiquettes: reconnaître un aliment contenant du Gluten

Share Button

Pour faire ses courses sans gluten, il est bon de vous munir de vos yeux (si votre vue est bonne), de vos lunettes (si vous en avez besoin) ou même d’une loupe (pour lire certaines compositions écrites en tout petit). Parce que oui, il va vous falloir déchiffrer les étiquettes de vos plats et préparations favorites: le gluten peut-être partout, même là où l’on ne s’y attend pas!

Le blé ou l’orge, sous forme de farine ou de malt le plus souvent, est intégré dans la composition pour ses atouts épaississants, ainsi ne soyez pas surpris de le voir dans les yaourts aromatisés, les sauces (bolognaises mais aussi mayonnaise ou ketchup), les crèmes dessert, les saveurs lactées (lait à la fraise ou au chocolat). Mais le gluten peut aussi servir de liant dans les purées, les fromages fondus, les pâtes à tartiner, les charcuteries et les bonbons.

Enfin, faites attentions à certaines composition qui peuvent être coupées au blé: la farine d’autres céréales (sarrasin ou riz par exemple) peut ne pas être à 100% composée de la céréale présentée. Les céréales de riz ou de maïs peuvent en contenir par exemple, ou encore les gâteaux de riz.

Pas évident, n’est-ce pas? Pour vous simplifier la tâche, retenez donc ceci:

  • Le gluten se retrouve dans les 5 céréales suivantes (si vous voulez en savoir plus): Seigle, avoine, blé, orge, tritical. A chaque fois donc que vous voyez un de ces aliments figurant dans la composition, vous le bannissez.
  • Il peut également se cacher dans les compositions sous l’appellation Gluténine ou Gliadine, mais aussi et c’est un peu traître sous le terme “Farine” quand une autre céréale n’est pas précisée derrière.
  • “Peut contenir des traces de gluten”: Cela signifie qu’il y a un risque de contamination croisée, c’est à dire que le produit de base, même s’il ne contient naturellement pas de gluten, est fabriqué dans une usine traitant d’autres aliments avec du gluten. Il y a donc risque de contamination. Les personnes très sensibles ou atteintes de la maladie coeliaque ne doivent en aucuns cas manger ces aliments, sous peine de réaction. Pour les autres, c’est à vous de voir. Personnellement je le tolère pour certains type d’aliments. Là encore, je vous laisse vous faire confiance et observer les réactions de votre corps.