Exprimez vos émotions

Exprimez vos émotions

Share Button

Notre vie est souvent bercée au rythme de nos émotions, qu’elles soient positives ou négatives. Mais les conserver, c’est prendre le risque qu’elles vous mangent de l’intérieur, et qu’elles agissent sur votre corps, en plus de votre esprit et de vos énergies.

Victor Hugo disait que “Les mots manquent aux émotions” et vous êtes sans doute nombreux à vous êtes déjà retrouvé dans un moment où vos émotions vous ont surpassés, sans réussir à les traduire. Et c’est bien là toute la difficulté. Comment exprimer quelque chose qui nous ronge de l’intérieur, qui nous fait passer par toutes les couleurs de l’arc-en-ciel et que l’on peine à décrire? Comment la personne en face peut-elle comprendre quelque chose de si fort?

Notre société est également régie par un héritage qui consiste à cacher ses émotions, ne pas pleurer en public, ne pas rire trop fort, ne pas être trop heureux sous peine de rendre jaloux et suspicieux les autres autour de soi. Et toutes ces petites remarques ont fait de nous des personnes bridées, frustrées et rongées de l’intérieur de ne pas avoir le droit de s’exprimer.

Pourtant, ces émotions, si elles ne sont pas extériorisées, font l’effet d’une bombe dans votre corps; il vous est déjà arrivé de sentir votre pouls s’accélérer après une fort colère, vous êtes amené à transpirer ou avoir le sentiment que vos jambes se dérobent sous vous. Pour mieux vous comprendre ce qu’il se passe, une étude a été réalisée auprès de 700 personnes qui ont décrit leurs émotions et leurs ressentis dans le corps, suite à des lectures d’histoire ou des visualisations.

cartographie des émotionsVoilà donc comment votre corps réagit, et pourquoi il est donc important d’extérioriser tout cela pour éviter de ruminer ces changements physiologiques et les laisser s’installer.

Comment exprimer ses émotions?

Exprimer ses émotions c’est avant tout, les comprendre et les accepter. Vous avez le droit de pleurer, d’être en colère, d’être déçu ou tout simplement d’être heureux. Vous pouvez réagir fortement devant un évènement d’apparence banal aux yeux des autres mais qui vous touche particulièrement. Le tout, pour l’exprimer est de l’accepter et de ne surtout pas le ruminer.

langage des émotions

Source de l’image: J’arrête de râler

Lorsque vous commencez à ressentir un sentiment (qu’il soit positif ou négatif), n’essayez pas de le garder pour vous, pour paraître quelqu’un de fort et que rien n’atteint. Essayer simplement d’en parler, sur le moment, là où l’émotion n’est qu’à son début.  Car c’est dans la douceur, et le calme que sortont les meilleures conversations.

Nous avons tendance, le plus souvent, afin de ne pas embêter notre entourage, de prendre sur nous et de ne pas nous exprimer, pensant que l’évènement est bénin et qu’il manque de crédibilité. Mais justement, ce moment nous a touché, et même si vous pensez que le temps fera le reste, il n’en est rien. Cet instant se gravera à l’intérieur de vous, et prendra de l’ampleur avec le temps, jusqu’à ce qu’un jour il sorte (souvent avec pertes et fracas), car il devient trop lourd à porter. Deux conséquences majeurs interviennent alors: vous êtes rongé de l’intérieur à essayer de le garder, et votre agressivité, votre colère ou votre désarrois au moment de cette sortie émotionnelle perturbe votre entourage.

Alors prenez confiance en vous et laissez simplement l’émotion couler, et parlez-en pour l’extérioriser et la faire partir comme elle est venue. Au début, vous aurez l’impression de vous plaindre tout le temps (car il y a plus de choses cachées à l’intérieur de vous que vous ne le croyez), mais une fois ces choses sorties une par une, vous en serrez soulagés, et prêt(e)s à affronter les prochains, avec plus de sérénité!