l'histoire du massage à travers les âges

Histoire du massage bien-être à travers les âges

Share Button

Le massage est un art de guérison intuitif qui fait parti de notre quotidien depuis des millénaires. Instinctivement, nous frottons des zones qui nous font mal, comme peut le faire une mère avec son enfant. Voici l’histoire du massage et comment il est devenu une science, appelée la massothérapie? (“mass’h” en arabe qui signifie toucher, pétrir).

Il y a 4000 ans en Chine

Con-Fu Toa Tse est un texte médical chinois, datée à environ 1800 avant JC qui rend compte des premières applications de techniques de massage à des fins thérapeutiques. Certaines traces ont été trouvées dans le tombeau de Ankmahor représentant des hiéroglyphes égyptiens (cf image) qui ressemblent à des techniques de réflexologie.

Hippocrate et Galien

Dans notre tradition occidentale, nous allons retrouver Hippocrate de Cos, également connu sous le nom du “père de la médecine” qui écrit dans ses mémoires “Le médecin doit être expérimenté dans beaucoup de choses, et également en frottements » (anatripsis dans le texte, qui peut signifier frictions).

Les Romains ont aussi été puiser dans les apprentissages et les enseignements de Galien, auteur de plusieurs volumes médicaux et philosophiques et considéré comme l’un des plus grand médecin de l’antiquité. Pendant les années passées auprès du gladiateur Circus Maximus, il a développé une grande quantité de techniques de massage pour les maladies et les blessures physiques. Il a plus ou moins été l’inventeur de ce que nous appelons aujourd’hui le massage de rééducation ou le massage sportif. Il écrit également son dédain pour ceux qui abaissent le massage à des services sexuels.

Le massage au Moyen-âge

Le massage disparaît temporairement pendant le moyen-âge par l’omniprésence religieuse qui interdit tout acte entraînant le toucher à des fins agréables. Ces actes sont inacceptables et souvent considérés comme un péché.

Pehr Heinrick Ling et le massage Suédois

Il a fallu attendre un Suédois du nom de Pehr Heinrick Ling pour que l’histoire du massage reprenne et qu’il puisse s’imposer au monde entier comme une thérapie manuelle. C’est son travail auprès des athlètes, en particulier des gymnastes, qui l’a conduit à la recherche de techniques et au développement du massage qu’il va créé, connu sous le nom de massage suédois. Son travail abouti à la création de l’Institut central de gymnastique royale en 1813. Il est généralement considéré comme le «père du massage moderne”. Les techniques qu’il a développé sont considérées comme le fondement de toutes les modalités thérapeutiques du massage: effleurage, friction, pétrissage, tapotement, vibration.

Le développement moderne des massages de confort

Plus récemment, une explosion de la recherche et de l’intérêt pour la massothérapie a eu lieu en France et à travers le monde. Actuellement, plus de 70 techniques de massages sont pratiquées comme le massage aux pierres chaudes, le massage californien, le massage pour la femme enceinte, la réflexologie, le reiki…

Les mythes et les croyances associées se sont peu à peu dissipées, laissant place à des massages réalisés par des professionnels pour le bien-être de tous.