les ressentis d'un massage audrey besson rennes

Les ressentis d’un massage

Share Button

Le massage est toujours un ressenti particulier. Se faire masser, c’est prouver à son corps que milles sensations peuvent exister à des endroits souvent insoupçonnés.

Vous pouvez aimer vous faire masser, comme détester, mais jamais ce dernier ne vous laissera indifférant. Votre corps, votre peau, vos organes et votre cerveau ne peuvent pas être neutres face à cette échange d’énergie entre le massé et le masseur.

Peu importe le massage, l’important est que vous viviez ce moment si particulier. On ne sort jamais tout à fait le même après cet instant.

Vous montez doucement sur la table de massage.

Dès lors, ce sont des rouleaux, des tampons, des pinces, des disques, des pointes, des ventouses, des hérissons, des compresseurs, des vibreuses, des éponges, des gants, des contons, des soies qui contractent, décontractent, massent, décollent, caressent, tordent, excitent, apaisent, étirent, repassent chaque muscle, lui raclent et tordent la peau, secouent les articulations, écartent les doigts de pied, refoulent l’estomac, brassent l’intestin, titillent les glandes, chauffent la rate, tirent un par un les cheveux, pendant qu’une sensation de bien-être envahie votre cerveau.

Texte inspiré du livre “ Le diable l’emporte – René Barjavel ”