Mon histoire avec le no-poo - Introduction

Mon histoire avec le no-poo – Introduction

Share Button

Si certain(e)s ont déjà entendu parler de cette tendance, laissez-moi tout de même vous expliquer ce qu’est le no-poo. No-poo est la réduction de “No Shampoo”, qui signifie donc: ne pas se laver les cheveux avec des shampoings. Cette pratique vise à éliminer les produits toxiques contenus dans les shampoings industriels (et autres soins associés: après-shampoings, masques protecteurs, produits coiffants), responsables de perturbations du corps et autres désagréments. Mais cela ne signifie pas que les cheveux ne sont pas propres, bien au contraire, il existe plein de techniques pour les laver tout en douceur et au naturel.

Ma découverte du no-poo vient de l’article d’Antigone XXI  qui explique qu’elle a simplement arrêté de se laver les cheveux. Et j’ai eu une vraie prise de conscience ce jour-là, en me disant que le corps est capable de vraiment se réguler tout seul, et que cela ne sert à rien de lui donner des choses à tort et à travers pour essayer de le conserver. Je crois même que c’est là le début de ma prise de conscience pour les cosmétiques naturels.

Oui mais voilà, dans son article, tout cela a l’air bien facile. Mais que neni! Le chemin pour y arriver est long et fastidieux, et il faudra vous armer de patience. Mais à la clef, vous retrouverez votre vraie nature de cheveux, forts et en bonne santé, sans vous ruiner dans les produits de beauté en tous genre.

Je vais donc essayer de vous parler de mon parcours des erreurs que j’ai faite (en espérant que cela vous aide à ne pas reproduire les mêmes), et des trouvailles qui ont fonctionné pour moi. Car oui, nous sommes tous différents et nos cheveux aussi, et ce qui fonctionne pour l’une, ne fonctionnera peut-être pas pour les autres. Je vous donne juste un conseil: testez et faites-vous confiance. Si vos cheveux deviennent secs, moches, ternes ou si votre cuir chevelu vous gratte, c’est qu’il y a quelque chose qui ne vous convient pas! Alors changez, et ne perdez surtout pas patience!

Mon histoire de cheveux

Pour vous raconter mon aventure, il est intéressant de vous donner deux/trois indications sur mon parcours capillaire. Mes cheveux, je les soignais, mais sans plus. Adepte du naturel, je rechignais à aller chez le coiffeur et me les coupais volontiers toute seule. Je suis passée par différents stades: courts, carré, mi-long, très long, sans pour autant être une adepte des couleurs (2 voir 3 en tout dans ma vie de cheveux). Les shampoings quant à eux, étaient bien trop fréquents à mon goût, puisque j’étais obligé de me laver les cheveux tous les deux jours environs, sous peine d’avoir les racines grasses. Mais mes pointes étaient cependant sèches, bien que mes cheveux soient d’une nature forte, et plutôt épaisse. J’ai même testé les permanentes: la première fut une grande réussite, mais la seconde s’est révélée un échec total, pour mes cheveux et mon cuir chevelu (cheveux cassés, brûlé, asséché…) et j’ai dis stop. Mes cheveux auraient juste le droit d’avoir un rafraîchissement de temps en temps.

Mes débuts dans le no-poo

Lorsque j’ai commencé le no-poo, mes cheveux étaient longs et bruns. Plutôt souples, ils étaient tout de même assez forts, mais il régressaient vite. J’ai mis du temps avant d’expérimenter des produits, mais j’ai opté plusieurs techniques qui ont déjà radicalement changé ma nature de cheveux:

  • Ne plus se brosser les cheveux après le shampoing une fois qu’ils sont humides (cela les casse beaucoup, le mieux est de le faire avant le shampoing si vous avez des problèmes pour les démêler ensuite)
  • Utiliser une brosse en poils de sanglier (afin de répartir le sébum et limiter ainsi la saturation du sébum au niveau du cuir chevelu)
  • Ne pas se frotter les cheveux dans une serviette pour les sécher, mais les tamponner en douceur pour éponger le maximum sans agresser le crâne.

Après cette étape: disparition des pellicule et beaucoup moins de fourches. Mais je n’arrivais tout de même pas à espacer les shampoings.

Deux voyages en Indonésie ont un peu ralentie mon aventure sur cette longue route du no-poo, et c’est seulement il y a 6 mois que j’ai tout repris intensément: plus de shampoing, lavage aux poudres/bicarbonate ou oeufs uniquement, et soins exclusivement naturels. Une petite coupe chez le coiffeur pour aérer tout cela (le revers de la médaille a été que mes cheveux sont devenus tellement forts et épais qu’il était temps d’en enlever un peu) et me voici définitivement partie sur cette longue route qu’est le no-poo. Et vous, avez-vous déjà testé? Qu’en est-il pour vous?