Quels sont mes ressentis lorsque je magnétise

Quels sont mes ressentis lorsque je magnétise?

Share Button

Depuis le précédent article sur mon parcours de magnétiseuse, vous avez été plusieurs à me demander (en privé, ne soyez pas timides ;-) ), ce que je pouvais moi, en tant que praticienne, ressentir lors d’une séance de magnétisme. C’est une question que j’ai trouvé très pertinente et intéressante à traiter. En effet, les ressentis sur le magnétisme peuvent être tellement larges pour les receveurs, qu’il est difficile de s’imaginer ce qu’il se passe entre mes mains (ou mon corps), lorsque je délivre un soin. C’est aussi un exercice de style qui m’est demandé là, car ce type de ressentis est difficile à décrire avec des mots de tous les jours, pour que vous puissiez, sinon le comprendre, au moins vous l’imaginer.

Une perception très floue

Au début de ma pratique, les sensations étaient très floues. Je ne ressentais pas grand chose de précis, mais j’avais la certitude que quelque chose se passait, sous mes mains, sans que je ne puisse le décrire. Un peu comme lorsque vous êtes persuadé que quelqu’un vous suit des yeux. Vous sentez son regard sur vous, même si vous ne le voyez pas. C’était ce qui pourrait se rapprocher de mes débuts dans l’approche énergétique. Ensuite sont venus les bâillements. Étrange me direz-vous? Oui, moi aussi j’ai trouvé ça très bizarre au début et il m’a fallu du temps pour comprendre ce qu’ils signifiaient. Mon corps (ou plutôt ma bouche), se mettait à bâiller lorsque je libérais un noeud énergétique. C’était assez intriguant mais encore aujourd’hui, c’est un geste anodin plutôt révélateur. Pendant longtemps, j’ai donc oscillé entre ces deux sensations.

Des barrières énergétiques

ressentir corps énergétiques

Ensuite, j’ai commencé à percevoir des zones, plus ou moins éloignées du corps de la personne qui provoquaient avec ma propre énergie, une opposition. Pour vous rendre compte, c’est comme si vous poussiez un ballon dans de l’eau. Le ballon lutte pour remonter. Ici, c’est à peu près la même chose, vous mettez vos mains au-dessus de la personne, et vous ressentez une retenue, un endroit où vous ne pouvez pas approcher plus sans qu’il n’y ai de résistance. Ces zones, je l’ai compris et appris plus tard, sont nos différents corps (mental, émotionnel, physique, éthérique…). Il me permettait donc, si j’en faisais le tour, de voir si cette barrière invisible était nette ou comportait des failles. Une bonne manière pour moi de distinguer un quelconque déséquilibre énergétique.

Une sensation de fluide sous mes doigts

Un peu plus tard (mais à partir de ce moment là, tout s’est enchaîné assez rapidement), j’ai perçu des mouvements de fluides le long du corps. Comme un filet d’eau qui coule en cascade. Sous mes doigts, ces mouvements montaient ou descendaient, comme à partir du plexus solaire pour aller vers les jambes et même au-delà. Ces mêmes perceptions se retrouvaient après au niveau des chakras, pour connaître leur degré d’ouverture ou de fermeture, de force ou de faiblesse. C’était vraiment assez étrange, mais plutôt agréable, comme une douce brise sous les doigts.

Ouvrir les yeux, et voir le monde différemment

Et puis un jour j’ai vu, j’ai commencé à percevoir les auras, les énergies, ce qui se dégage d’une personne et avec quoi elle vit. Voir les liens qui se crées entre chaque personne lors d’une séance de méditation collective par exemple. Voir comme des racines partent de chaque pieds pour se rejoindre en se liant, plus ou moins fortement. Et voir des couleurs maintenant, sur des auras et des énergies. Comprendre par ses couleurs dans quel état est la personne et l’aider.

Voilà le large éventail d’outils qui m’accompagne chaque jour dans ma pratique. Lors d’une séance, il peut donc se manifester l’ensemble de ces perceptions ou seulement une seule. Lorsque je magnétise, je ressens, je vois et je perçois les changements d’énergie de la personne en face. Cela peut paraître intriguant au premier abord mais c’est devenu assez naturel depuis que j’ai ouverts les yeux. Et vous, autres magnétiseurs, quels sont vos ressentis?