résumé avis critique citation sur le bord de la rivière piedra paulo coelho

Sur le bord de la Rivière Piedra – Paulo Coelho

Share Button

Résumé

Une histoire d’amour renferme tous les secrets du monde. Pilar et son compagnon se sont connus dans l’enfance, éloignés au cours de leur adolescence, et voici qu’ils se retrouvent onze ans plus tard. Elle, une femme à qui la vie a appris à être forte et à ne pas se laisser déborder par ses sentiments. Lui, un homme qui possède le don de guérir les autres et cherche dans la religion une solution à ses conflits intérieurs. Tous deux sont unis par le désir de changer et de poursuivre leurs rêves. Pour y parvenir, il leur faudra surmonter bien des obstacles : la peur de se donner, le sentiment de la faute, les préjugés. Pilar et son compagnon décident alors de se rendre dans un petit village des Pyrénées, pour découvrir leur propre vérité. S’il relate avec poésie, et des dialogues très modernes, une rencontre amoureuse. Paulo Coelho nous plonge aussi dans les mystères de la divinité. Car, rappelle-t-il, « l’expérience spirituelle est avant tout une expérience pratique d’amour ». Un livre émouvant, limpide, qui délivre des messages de vie.

A propos de l’auteur

Paulo Coelho est l’un des auteurs les plus appréciés de notre époque. Avec soixante-quinze millions d’exemplaires vendus dans le monde entier, ses livres ont été traduits en soixante et une langues et publiés dans cent cinquante pays. Il a reçu de nombreux prix internationaux des plus prestigieux et siège à l’académie brésilienne de littérature depuis 2002.

Avis

Dans cette même brocante à Rennes où j’ai trouvé l’Alchimiste de Paulo Coelho se trouvait “Sur le bord de la rivière Piedra”. Suite à lecture du résumé, cet ouvrage m’a parlé et j’ai eu envie de le découvrir. Je ne regrette, il y a des lectures que l’on souhaite juste ouvrir, le temps d’une pause ou simplement pour remplir son coeur d’une belle chaleur lumineuse. Cet ouvrage parle de l’amour, celui avec un grand A, celui dont on rêve secrètement de vivre un jour.

“Je resterai assis à côté de toi tant que tu seras devant cette rivière. Et si tu vas dormir, je dormirai devant ta porte. Et si tu t’en vas loin, je suivrai tes pas. Jusqu’à ce que tu me dises: Va-t’en. Alors je m’en irai. Mais je ne pourrai cesser de t’aimer jusqu’à la fin de mes jours.”

Mais il ne parle pas de cet amour fade, sans accrocs, sans orages comme Disney nous l’enseigne dans “il se marièrent et furent heureux pour le reste de nos jours”. Il parle d’échecs, de douleur mais de ce que l’on est capable de faire, de comprendre par amour de l’autre. Toujours sur un fond de quête spirituelle, cette balade, à travers les paysages, à travers le temps, et à travers nos propres émotions est là pour nous rappeler que malgré certaines difficultés, certaines incompréhension, l’amour, le vrai, passe au-dessus de tout. Et c’est bien là le principal à retenir. Un livre qui émeu, et pour lequel j’avoue, j’ai versé ma petite larme. Une belle poésie, que je vous invite à découvrir.

“Ce qui existe, ce sont les échecs. Personne n’y échappe. Aussi vaut-il mieux perdre quelques combats en luttant pour ses rêves que d’être battu sans seulement savoir pour quoi on lutte.”