Votre corps vous parle, écoutez-le

Votre corps vous parle, écoutez-le

Share Button

Dans notre société moderne et occidentale, il est courant d’entendre “n’écoutez pas sans cesse votre corps”, “tu as mal, mais ce n’est rien, ça passera” et autres phrases laissant à penser que votre corps n’est qu’une machine capricieuse qui ferait mieux de se taire.

Pourtant c’est tout l’inverse. Votre corps vous parle, par ses douleurs, ses tensions, il vous envoie des avertissements que vous devez prendre en compte, sous peine de passer à côté de certaines choses importantes pour votre santé. Et si vous avez le malheur de prendre des médicaments pour passer au-dessus de cela et de refuser cette écoute, votre corps, dont le problème n’est pas réglé, viendra vers vous avec des messages de plus en plus marquant, jusqu’à l’immobilisation totale si vous ne prenez pas en compte tout de suite son appel.

Votre corps n’est pas dissocié de vous, de votre mental ou de vos émotions. Au contraire, il ressent, s’accorde avec ce que vous pensez ou ressentez et les messages qu’ils vous envoie peut vous en apprendre beaucoup sur vous-même. Je vous ferais un article un peu plus tard sur les messages du corps et sa lecture, mais apprenez tout d’abord à l’observer, le comprendre, le connaître pour déceler chez lui ce qui va ou ce qui ne va pas. Voyez-le comme un binôme, un compagnon de route qu’il vous faut entretenir si vous voulez regarder loin dans votre avenir, et vous permettre de faire ce que vous souhaitez faire au quotidien. Plus vous l’écoutez, plus vous prenez soin de lui, et mieux il vous le rendra.

S’écouter : c’est observer, et ce qui vous convient ne convient pas forcément aux autres. Vous êtes unique, souvenez-vous en chaque jour. Un mal de tête chez vous n’aura pas la même signification que celui de votre voisine, votre collègue de travail ou votre mère. C’est le vôtre, et vous devez savoir à quoi il correspond. Car même si votre médecin vous dira que c’est tout à fait normal, ce n’est pas le cas. Certes, cela peut être bénin, mais la douleur est avant tout, un message de votre corps qui vous prévient que votre santé n’est pas à son maximum, et qu’il est peut-être le temps de lever le pied.

Plus vous connaîtrez votre corps, et plus vous saurez lire les messages qu’il vous envoie. Vous pourrez alors changer rapidement votre comportement et vous éviter ainsi, une aggravation des symptômes et de leurs causes par la suite. Car la clef de votre bien-être est avant tout, l’anticipation!