Le Syndrome Du Jumeau Perdu Et Ses Effets Émotionnels Sur Les Survivants Spiritualité

Le syndrome du jumeau perdu et ses effets émotionnels sur les survivants

Le syndrome du jumeau perdu peut laisser une impression durable, non seulement sur la mère qui a perdu son bébé, mais sur le jumeau survivant, même s’il était trop jeune pour s’en souvenir. « Jumeau perdu » est un terme utilisé pour définir une fausse-couche dans une grossesse multiple au cours du premier trimestre. Cela passe souvent inaperçu, car elle se produit si tôt dans la gestation et ne montre pas nécessairement de signes comme le ferait une fausse-couche ultérieure. 

Grâce à nos progrès dans la technologie médicale et aux ultrasons de haute qualité qui sont effectués plus tôt, la science a commencé à comprendre ce qu’il se passe. À partir de là, une meilleure analyse des points communs entre les survivants du jumeau perdu a pu être mise en place. C’est un sujet vaste, complexe, qui je pense mérite d’être encore plus longuement étudié, mais comme j’en reçois beaucoup en séance et en formation, j’ai eu envie de te donner une belle introduction de ce qui a pu être mis en lumière aujourd’hui. Et peut-être que tu vas te reconnaître aussi là-dedans ?

Symptômes du jumeau perdu et effets sur le survivant

Le syndrome de disparition des jumeaux laisse généralement un traumatisme quelconque sur le bébé survivant à des degrés divers, peut-être en fonction du temps qu’ils ont passé ensemble. Mais parmi ces traumatismes, voici ceux qui ressortent le plus : 

Problèmes de rejet et d’abandon :

C’est souvent le symptôme majeur qui ressort des études faites sur le sujet. Cela peut se traduire par deux extrêmes:

  • Soit tu rejettes l’autre, en le quittant le premier pour être sûr de ne pas souffrir.
  • Soit tu fais tout pour ne pas te faire abandonner (en oubliant totalement de t’écouter pour savoir si c’est juste pour toi).

L’impression qu’il manque quelque chose.

Lorsque la grossesse se déroule à terme et que naissent les jumeaux, il est courant de voir entre ces deux êtres, une proximité inégalée, tout au long de leur vie. Lorsque tu as toi-même partagé le ventre de ta mère avec un jumeau, tu as goûté à ce sentiment, puis il t’a été enlevé. C’est une perte profonde que tu vas essayer de soulager plus tard. Cela peut se traduire, dans l’enfance, par le questionnement insistant envers tes parents pour savoir si tu peux avoir un frère ou une sœur. Mais cela peut aussi se compenser en t’inventant un ami imaginaire, ou reporter cette attention sur un animal, un doudou

Un chagrin profond provoqué par un jumeau perdu

Même si les choses sont passées, enterrées, et que la vie a repris, il peut subsister un profond chagrin à l’intérieur de toi. La plupart du temps, tu n’en es pas conscient∙e et tu traverses la vie. Mais lorsque tu es confronté∙e à d’autres deuils, tout cela revient au premier plan, et tu le vis extrêmement mal.

Culpabilité du survivant

Les schémas d’auto-sabotage, les troubles de l’alimentation, la faible estime de soi pourraient tous être des symptômes de la culpabilité du survivant. Souvent, tu peux peut ressentir une honte permanente, ou une culpabilité telle, que tu te laisses blâmer sans jamais te défendre. Il t’arrive même de mettre fin à des relations devenues trop proches, de peur d’être en train de remplacer celui ou celle que tu as perdu (jumeau).

Force de surcompensation

Cela peut se manifester par de la colère, le besoin de contrôler toutes les situations, d’avoir quelque chose à prouver, car « seuls les forts survivent ». Cela peut aussi se faire passer pour du perfectionnisme, devoir être « le∙a bon élève », pour démontrer que tu es digne d’être en vie.

Perte D'un Jumeau Perdu Tristesse Abandon Symptomes

Statistiques sur le jumeau perdu

En ce qui concerne les statistiques sur la fréquence à laquelle une grossesse commence avec plusieurs embryons, j’ai entendu des statistiques variables allant de 10% à 45%. Pour le moment, nous ne pouvons pas contrôler toutes les grossesses, à moins de développer la technologie nécessaire et sa fréquence pour arriver à avoir des chiffres plus précis. Cela montre quand même qu’il y a beaucoup plus de grossesses multiples au début, que l’on ne connaît habituellement. Et donc, qu’il a statistiquement plus de personnes que tu le penses, qui ont perdu un jumeau intra-utérin (peut-être même toi ?). . 

En ce qui concerne la fréquence à laquelle un jumeau est perdu dans une grossesse multiple, il est d’environ 36 % pour les jumeaux et supérieur à 50 % pour les triplés et plus.

L’augmentation des traitements de fertilité (et donc des grossesses avec plusieurs bébés) augmente forcément les statistiques. Cependant, cette étude montre que les jumeaux conçus naturellement ont un risque plus élevé de disparition que ceux conçus par fécondation in-vitro.

Comment savoir si tu as un jumeau disparu ?

Comment peux-tu savoir que tu avais un jumeau ? Grâce à la technologie, certaines personnes connaissent et comprennent leurs réactions émotionnelles face à la perte et au rejet. Si tu n’en fais pas partie, il n’y a aucun moyen de prouver que tu as eu un jumeau. La seule réponse que tu peux apporter, c’est de questionner ton cœur pour savoir si cela te parle, si tout ce que je t’ai raconté inspire des émotions chez toi. Seul ton cœur a la réponse.

Jumeau fantôme

Une idée beaucoup plus controversée est que parfois, lorsqu’un bébé meurt dans l’utérus, son esprit peut rester avec le jumeau vivant. Cela peut créer un conflit supplémentaire dans la vie du survivant alors que le jumeau décédé essaie de vivre son destin et d’imposer son identité à l’autre, en fonction de la dominance de sa personnalité. Certains comportements notés dans les cas de jumeau perdu semblent plus liés à ce type de conflit qu’à l’état psychologique du jumeau survivant. Tout ce qui suit peut également concerner un non-jumeau, un frère décédé, en particulier si tu es le bébé arc-en-ciel.

  • Sentir qu’il n’est pas « bon » pour toi de poursuivre des ambitions que tu aimerais. Ressentir beaucoup de « je dois » et de « il faut ». Ne pas avoir de motivation pour accomplir quelque chose de grand dans ta vie. Perte de motivation ou indécision.
  • La confusion entre les sexes peut être un facteur lorsque le jumeau spirituel est du sexe opposé et essaie de vivre à travers l’autre jumeau. Ce qui est à l’extérieur ne correspond pas à ce qu’il y a à l’intérieur.
  • Ne pas savoir qui tu es vraiment. Avoir la sensation de ne pas être ancré∙e dans la réalité. Avoir le sentiment d’être « ailleurs ».
  • Tu sembles avoir deux caractères en toi très distincts.
  • L’esprit jumeau peut être en colère contre le jumeau survivant et conduire à des comportements autodestructeurs comme : avoir des comportements à risques, la drogue, se couper des liens d’attachement voire même, le suicide.

Ce n’est pas une liste exhaustive, et le fait de présenter un seul des symptômes ci-dessus ne signifie pas non plus que tu es victime d’un jumeau fantôme. Mais cela peut t’alerter pour aller consulter et y voir un plus clair.
Aucune thérapie ne résoudra tes problèmes d’identité, de direction, de genre ou d’autodestruction si tu es deux dans un même corps. L’autre esprit devra passer à autre chose et tu devras apprendre à te connaître indépendamment de quelqu’un qui t’a accompagné toute ta vie.

Perte Grossesse Jumeau Perdu Fausse Couche

Si tu es la mère d’un jumeau perdu

C’est normal d’être heureuse et triste en même temps. Fais ton deuil, ne tiens pas compte des choses idiotes que les gens disent sur le fait d’être heureuse d’en avoir au moins un. C’est tout autant une fausse-couche que celle de n’importe quelle autre femme. Si tu es toujours enceinte, parle à ton petit qui reste dans le ventre. Sois heureuse de savoir, afin de reconnaître à mesure que ton enfant grandit, s’il a des difficultés dans ces domaines. Tu seras en mesure d’économiser beaucoup de temps et de chagrin pour lui.

Il n’y a également aucune raison de soupçonner que cela est le résultat de quoi que ce soit que tu aies fait ou n’aies pas fait. D’après ce que nous comprenons, la disparition d’un jumeau se produit pour la même raison que la plupart des fausses-couches.

Ressources pour la guérison des survivants

Les praticiens en technique Liméa font souvent face à un traumatisme dû à la disparition d’un jumeau. Ils sont formés pour aider avec les complications de tout traumatisme, mais cela convient particulièrement aux problèmes intra-utérins ou de la petite enfance, car cela ne dépend pas de ta capacité à te souvenir. Tu peux trouver un praticien près de chez toi ici. Et si tu es élève de mon école, ou que tu vas le devenir, si tu souhaites prendre rdv pour que nous puissions voir cela ensemble, ça sera avec plaisir.

Le syndrome du jumeau perdu n’est pas une fin en soi, mais c’est quelque chose d’intéressant à observer, surtout pour des personnes qui se posent des questions sur leur état. Et toi, tu as un jumeau perdu ? Vient me raconter en commentaires.  

Le Syndrome Du Jumeau Perdu Et Ses Effets Émotionnels Sur Les Survivants

Commentaires
  1. Natacha

    Bonjour je m appelle Natacha, il y a 2 ans environ ma kinesiologue m annonçait que « j avais mangé mon jumeau »! Depuis la perte de ma maman en janvier 2022 je suis suivie par une psychologue qui m à également dit que pour elle j avais le syndrome du jumeau perdu et pour finir en début d année mon énergéticienne m à dit « tu voulais vraiment être un garçon »!
    3 diagnostics différents même résultat j aurais un jumeau(garcon) perdu.
    Je suis contente car cela explique beaucoup de choses mais je voudrais qu il s en aille pour pouvoir faire mon deuil et vivre ma vie à moi pleinement.
    Quelles solutions s offrent à moi??

  2. Sylvie

    Bonsoir
    Je m’appelle Sylvie j’ai 50 ans et moi je sais depuis peu de temps que j’ai eu jumeau
    Tout au début cela m’a effrayé mais au fond de moi je le savais
    Je comprends enfin mon amour de la solitude et l’impression de n’être jamais seule car il est avec moi
    Le seul point négatif sait que je n’arrive pas à être en couple et j’avoue que cela m’arrange

  3. Thierry

    Bonjour à toutes et tous,
    Thierry 36ans c’est en travaillant au plus profond de moi que j’ai découvert que j’avais perdu un jumeau/jumelle.
    J’ai éprouvé à peu près tout ce que cet article décrit, et j’ai commencé à consulter il y a un an en sachant que quelque chose n’allait pas en moi depuis toujours. Mais j’étais dans l’incapacité de comprendre quoi, pourquoi…
    Au final la thérapie a ouvert des choses, mais c’est lors d’un voyage et grâce à une rencontre un peu mystique, que mon cœur s’est ouvert, s’est débloqué. La question m’est venue comme une évidence dont j’étais certain au plus profond de moi ! Après des échanges avec mes parents, ils m’ont confirmé que c’était possible, mais ils n’avaient pas conscience de l’importance de cette perte pour mon moi intérieur.
    Aujourd’hui je suis content d’avoir conscience de l’existence de cet être avec qui j’ai partagé quelques semaines/mois et j’essaie de comprendre l’aspect spirituel que cela implique.
    Je ne sais pas encore si cela résoudra tout mes problèmes, mais ça les explique et m’aide à prendre conscience des choses.
    Malgré la tristesse de cette perte je suis heureux d’en avoir conscience car cela me permet de lui rendre hommage et de vivre ma vie en profitant pour deux, quand hier je n’arrivais pas à profiter pour moi.
    A moi de jongler et d’accepter tout mes caractères, sachant qu’en plus d’être jumeaux, je suis Gémeaux !!!
    La vie est belle profitons en.

  4. Sandrine

    Bonjour,
    J’ai 50 ans. J’ai découvert l’année dernière que j’avais un jumeau perdu lors d’une constellation familiale. Je constellais pour comprendre pourquoi j’avais toujours ressenti une profonde tristesse. Lorsque cela s’est révélé, je n’ai pas été surprise plutôt soulagée, comme si intérieurement, je le savais. C’était un garçon. Et bizarrement, j’ai toujours été garçon manqué. J’ai toujours eu du mal à assumer ma féminité. Tout s’explique depuis que je sais que j’aurais eu un frère jumeau.

  5. Leroux

    Bonjour
    Je m’appelle Vincent j’ai 52 an, et j’ai compris il y a 10 ans par un travail thérapeutique que j’ai perdu un jumeau. Je constate que j’ai toujours d’énormes difficultés à être en couple, et plus fort que moi, je mets tous les moyens pour saboter. Je me sens condamné à vivre seul.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.