Nuit Noire De L’âme Et Dépression Est Ce La Même Chose?

Nuit noire de l’âme et dépression – est-ce la même chose?

Bien que la dépression partage bon nombre de ses caractéristiques avec l’expérience d’une nuit noire de l’âme, elle peut souvent être traitée et parfois guérie avec des médicaments, une thérapie cognitivo-comportementale (TCC), des pratiques de pleine conscience, des changements de style de vie, etc.

En outre, la dépression a souvent ses racines dans des déséquilibres chimiques biologiques et/ou des schémas de pensée malsains, et résulte souvent de pertes personnelles, de maladies mentales, de maladies physiques, d’abus, de génétique, etc.

D’un autre côté, vivre une nuit noire de l’âme est une expérience très différente car c’est principalement une forme de crise spirituelle et existentielle qui ne peut pas être traitée ou guérie par une thérapie ou une psychiatrie. Par conséquent, ceux d’entre vous qui traversent la nuit noire ressentent souvent un sentiment croissant de désespoir et de malaise alors que vous découvrez que personne ne peut vous sauver, sauf VOUS-MÊME. Inévitablement, cela vous fait vous sentir encore plus seul, frustré et confus par rapport au monde et à vous-même.

Ayant passé cette étape-là il y a quelques années, je suis profondément conscience de ce que c’est de vivre une désolation psychologique et spirituelle complète. Et même si ce sentiment ressenti semble sans fin, il y a toujours une lumière au bout du tunnel si vous savez où et quand regarder.

Qui est concerné par cette nuit noire de l’âme?

Certains disent que la nuit noire est une partie inévitable de l’éveil spirituel et sera vécue par tout le monde. Alors que d’autres disent que c’est rare. Peut-être que cela reflète simplement différentes définitions de la nuit noire, mais il semble que certaines personnes la traversent relativement facilement, tandis que d’autres y font difficilement face et trouvent la perte de l’ego terrifiante.

Peut-être que la qualité de votre expérience dépend d’autres facteurs, tels que la structure de votre personnalité, la stabilité de votre pratique spirituelle, l’accès à un bon professeur pour vous guider et votre chemin de vie. Si vous vous retrouvez embourbé dans une nuit noire, il est probable que vous l’ayez déjà vécu, surtout si votre voyage spirituel commence par une descente dans l’obscurité contre votre volonté.

La plupart des gens rencontrant la nuit noire le feront parce qu’ils ont choisi de travailler sur eux-mêmes dans le cadre d’une pratique spirituelle. Mais il est possible d’avoir un aperçu de la nature du soi et du non-être sans avoir aucune sorte de pratique spirituelle.

Quel est l’intérêt de la nuit noire?

La nuit noire de l’âme est mieux décrite comme l’expérience d’une mort symbolique. La mort de l’ancienne identité ou du moi karmique.

La carte de la mort dans le tarot concerne le changement, la transformation, la mort et la renaissance, la fin des cycles, les transitions vers de nouveaux commencements. Cela peut sembler être une période difficile maintenant, mais ce qu’elle crée est un nouveau départ. C’est la renaissance de votre âme.

La nuit noire varie en longueur et en intensité. Vous pouvez la passer assez rapidement, ou cela peut prendre des années, voire des vies. Vous pouvez également vivre plus d’une nuit noire. La déconstruction de vos attachements à l’ego se produit sur une longue période de temps. Il est donc parfois nécessaire de faire plusieurs tentatives pour retirer les couches une à une, comme un oignon. Elle reviendra autant de fois que cela est nécessaire pour que vous puissiez abandonner tout ce qui ne vous sert plus dans votre croissance spirituelle.

En fin de compte, le but de la nuit noire de l’âme est de vous amener à l’illumination. La plupart des gens n’y parviennent pas d’un seul coup. Cela prend du temps, de la discipline et de la pratique. Ajoutez également à cela de la compassion, de la patience et de l’humilité.

Carte Mort Tarot

Voici 5 signes que vous êtes sur le point de vivre une nuit noire de l’âme

Cela peut arriver plusieurs fois au cours de votre voyage spirituel, et chaque fois vous gagnez un nouveau niveau de sagesse. Voici cinq signes que vous vivez peut-être une nuit noire de l’âme.

1) Vous vivez ou avez vécu la mort de l’ego

«Je ne pouvais plus vivre avec moi-même. Et en cela une question s’est posée sans réponse: qui est le «je» qui ne peut pas vivre avec le soi? Qu’est-ce que le moi? Je me sentais entraîné dans un vide. Je ne savais pas à l’époque que ce qui s’est réellement passé, c’est le moi fait par l’esprit, avec sa lourdeur, ses problèmes, qui vit entre un passé insatisfaisant et un avenir effrayant, qui s’est effondré. Il s’est dissous. »~ Eckhart Tolle

Votre sens de la réalité, ou vision du monde, a été brisé. Vous en êtes venu à comprendre les aspects illusoires de l’ego et vous êtes en train de laisser partir l’attachement. Vous vivez une réorganisation, une réidentification et une réinterprétation des frontières entre votre soi et le spirituel.

C’est un voyage dans les enfers, où des épreuves difficiles doivent être terminées avant que le héros (vous) puissiez retourner dans le monde «réel».

2) Ce n’est que lorsque vous êtes seul que vous réalisez que vous n’êtes jamais seul

«La capacité d’être seul est la capacité d’aimer. Cela peut vous sembler paradoxal, mais c’est le cas. C’est une vérité existentielle: seules les personnes capables d’être seules sont capables d’aimer, de partager, d’aller profondément à la rencontre d’une autre personne – sans posséder l’autre, sans devenir dépendantes de l’autre, sans réduire l’autre à une chose, et sans devenir accro à l’autre. »~ Osho

Vous vous sentez parfois seul et isolé, mais vous prenez peu à peu conscience que c’est dans ces moments-là, en étant seul avec vous-même, que les choses deviennent plus claires et plus connectées. Vous réalisez alors l’importance de la solitude et de la méditation. Vous venez de découvrir qu’être seul et silencieux est une partie très importante de l’individualisation de l’ego et de l’actualisation de l’âme.

3) Vous avez un nouveau regard sur votre mortalité.

« Grâce à l’impermanence, tout est possible. » ~ Thich Nhat Hanh

En devenant introspectif, vous appréciez davantage le temps qui passe: la réminiscence du passé, le présent contemplatif et la tolérance du futur. Tout cela vous permet de rester centrer sur la valeur intrinsèque de la mortalité et sur la façon dont elle donne du sens en vous faisant prendre conscience que l’immortalité n’existe tout simplement pas.

4) Votre but de vie prend un sens nouveau

Vous êtes maintenant soudainement tenu de donner un sens à un univers vide de sens. C’est à vous, et à vous seul, d’être le héros de votre propre histoire. Ce chemin à entreprendre est intimidant, mais c’est un chemin que vous seul pouvez parcourir.

5) Vous êtes conscient de l’importance de votre liberté

«Chaque fois que vous êtes tenté de réagir de la même manière, demandez si vous voulez être un prisonnier du passé ou un pionnier de l’avenir.» ~ Deepak Chopra

Vous comprenez que la liberté est primordiale. Mais devenir pleinement libre n’est pas chose facile. La liberté est quelque chose que vous faites, pas quelque chose que vous êtes. Ce n’est pas acquis. Il faut des efforts, du courage et de la détermination, généralement face à ceux qui vous forceraient à vivre à leur façon.

Nuit Noire De L’âme Et Dépression Est Ce La Même Chose?

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.