Ode à votre corps

Share Button

J’avais envie de partager avec vous mon ressentis, sur votre corps, cette machine qui vous accompagne au quotidien. Je vois des corps chaque jour, arrivant tout d’abord habillés devant moi, portant les vêtements que vous avez choisi, pour les mettre en valeur ou pour les cacher. Parfois simplement pour les couvrir sans se faire le moindre soucis de les coordonner. Dès que vous poussez la porte du cabinet, je devine alors dans votre façon de marcher, si vous l’aimez, si vous en êtes fière ou si vous le détestez. Cette machine qui fait partie de vous, est parfois à côté de vous car vous ne l’appréciez pas.

Puis dans l’intimité du massage, même si certaines parties restent couvertes, vous vous dévoilez. Avec ou sans facilité. Et là, vous commencez alors un argumentaire pour justifier ce dernier. “Je ne suis pas aller chez l’esthéticienne, vous m’excuserez ces poils disgracieux”, “Je vous avais prévenu que je suis tout de travers”, “Vous avez vu mes pieds? Ils ne sont pas droit unh?”, “Je suis désolée, si j’avais su j’aurais prévu d’autres dessous”…

Mais je vais être honnête avec vous, je n’ai que faire de ces artifices. Lorsque vous vous allongez sur la table, je vois d’abord un corps et un esprit ensemble, formant un tout cohérent. Ceux avec des cicatrices ou des morceaux tordus ne sont simplement que les souvenirs d’une époque plus ou moins lointaine où votre esprit a eu besoin de s’exprimer. Je vois également des zones de tensions, témoins des confidences que vous m’avez faites. Je vois une façon de se tenir qui dévoile tout ce que vous n’avez pas osé m’avouer. Votre corps me parle avec le coeur, et franchement sans rien me cacher, qu’il soit avec ou sans poils.

Je vois donc des corps, des blanc, des noirs, des rouges par le soleil, ou ternes par la tristesse. Je vois des corps grands, petits, gros ou maigres, larges ou fins. Je vois des corps musclés ou mous, souples ou raides, des corps de filles et de garçons. Des très jeunes et des matures, des qui gardent la trace parfois de souffrances passées. Des corps tellement différents et pourtant similaires: ils vous appartiennent et vous ressemble.

Je n’ai que faire de l’allure de votre corps car je le vois, mais je regarde aussi au travers. Mon but est de vous le faire aimer, parce que justement, je le regarde tel qu’il est. Je le masse avec chaque fois la même passion et attention, parce que c’est votre corps et que quoi que vous en pensiez, il est fait pour vous. Je vous jure qu’il n’y a pas de corps parfait et que même l’homme ou la fille à la plastique de rêve, est né(e) avec un petit quelque chose qui la(e) distingue de vous et de ses congénères. Cette tache de naissance en haut des fesses, ce grain de beauté derrière l’oreille ou cette cicatrice dans la tête, sont autant de signes qui vous appartiennent, et qui vous rendent unique.

N’ayez donc crainte en poussant la porte du cabinet, j’aimerais votre corps peut importe comment vous, vous le trouvez. Car il fait parti de vous, que vous l’aimiez ou non, et ma mission est juste de prendre soin de lui, comme je prends soin de vous.